Traductions : de ou par Robert Marteau (voir aussi dans "revues")

Ouvrages traduits par Robert Marteau 

 

2011, The wreck of the Deutschland – Le naufrage du Deutschland, avant-propos et traduction de R. Marteau, Le Mans, Grand Est.

 

2009, Cosmologia profanata, de Miodrag Pavlovic, traduit du serbe par R. M. avec la collaboration de Ratislav Mrazovac, avec des dessins de R. Mrazovac, Paris, éd. Mémoire Vivante.

 

2008, Le Parlement volatil de Geoffrey Chaucer, traduit de l’anglais par R. M., Seyssel, Champ Vallon.

 

1997, El Tórtolo y Fénix, William Shakespeare, traduction R. M., Barcelone, Herder.

 

1991, Première solitude, Luis de Góngora, traduit de l’espagnol et présenté par R. M., Paris, La Différence, coll. Orphée, n° 87.

 

1990,  Les Pierres d’Ibarra de Harriet Doerr, traduit de l’anglais par Robert Marteau, Paris, Belin.

 

1989,  Poésies, Comte de Villamediana, choisies et présentées par Edison Simons, traduites de l’espagnol par Robert Marteau, Paris, La Différence, coll. Orphée, n° 14.

 

1988, Le Miracle divin, de Miodrag Pavlovic, poésie, préfacé et traduit du serbo-croate par R. M. en collaboration avec l’auteur, Lausanne, L’Âge d’homme.

 

1978,  Les livres de Hogg, poèmes de Barry Callaghan, traduits de l’anglais par R. M ., Montréal, éd. Quinze.

 

1970, La voix sous les pierres, poèmes de Miodrag Pavlovic, traduits du serbo-croate par R. M. avec la collaboration de l’auteur, Paris, Gallimard.

 

Extraits publiés en revue

2001

 « Le bâton pérégrin » de Peter Nim traduit par R. M. avec la collaboration de l’auteur, dans La fête de la pensée, hommage à François Fédier, Paris, Lettrage, p. 114-119.

 

1998 

Essor, Peter Nim, traduit de l’allemand par R. M. en collaboration avec l’auteur, Saint-Pierre-la-Vieille, Atelier La Feugraie.

 

1997

« Peter Nim : Poèmes », traduits de l’allemand par R. M. en collaboration avec l’auteur, Paris, PO&SIE, n° 79, Belin.

« Poèmes pour une cloche de Peter Nim », traduit de l’allemand par R. M. en collaboration avec l’auteur, Montréal, Liberté, vol. 39, n° 1, p. 70-77.

 

1996

« Propitiation », poèmes de Malucha Pinto traduits par R. M., Paris, L’Art du bref, n° 9, p. 6-7.

 

1995

« Für Tilman » (poème de Peter Nim traduit par Robert Marteau et lui-même), Paris, L’Art du bref, décembre, n° 8, p. 2.

« Confusions des senteurs de Sarantis Antiochos », traduit du grec par Xavier Bordes et R. M., Paris, PO&SIE, n° 73, p. 62-67.

« H. W. Longfellow Evangéline. Un conte de l’Acadie (suite) (traduit de l'anglais par R. Marteau) », Paris, Recueil, n° 33.

 

1994

 « H. W. Longfellow Evangéline. Un conte de l’Acadie (traduit de l’anglais par R. Marteau) », Paris, Recueil, n° 32.

« Cire et Miel de Julia Castillo », traduit par R. M., Paris, PO&SIE, n° 70, p. 95-98.

« Miodrag Pavlovié De Cosmologia profanata (traduit du serbe par R. Marteau) », Paris, Recueil, n° 30.

« Hölderlin chez Holterling et autres poèmes de Peter Nim », traduit de l’allemand par R. M. en collaboration avec l’auteur, Paris, PO&SIE, n° 69.

 

1993

« Sextine Edison Simons », traduction de l’espagnol par R. M., Paris, PO&SIE, n° 63, p.35-57.

 

1992

« Nada Serban Poèmes (traduit du serbe par Robert Marteau) », Paris, Recueil, n° 25.

 

1991

« Francesco Maria Santinelli Sonnets sur la Pierre philosophale (présentation par Edison Simons ; traduction par Edison Simons et Robert Marteau) », Paris, Recueil, n° 18.

 

1990

« G.M. Hopkins Henry Purcell (traduit de l'anglais par R. Marteau), Paris, Recueil, n° 15.

« Strophes », Godofredo Iommi, traduit de l’espagnol par Robert Marteau, Paris, PO&SIE, Belin, n° 53, p. 45-46.

 

1988 

« Edison Simons Douzième mosaïque (traduction de R. M.) », Paris, Recueil, n° 10.

« Barry Callaghan Poèmes » traduction de R. M., Paris, Recueil, n° 8.

« Julia Castillo : de Sept Mouvements », traduction de R. M., Paris, PO&SIE, n° 45, Belin.

 

1987 « poèmes »,  adaptations françaises du roumain, auxquelles a participé R. M., L’am-stram-gramité de Ion Caraion, éd. Jean-Marie Bouchain.

« Onzième mosaïque » d’Edison Simons, traduit de l’espagnol par R. M., Paris, PO&SIE, n° 42, Belin.

 

1986

« Poèmes » de John Montague, traduit de l’anglais par R. M., Paris, PO&SIE, n° 39, Belin.

« Robert Graves : Poeta 1895-1985 », présentation Jonathan Boulting, traduction R. M., Paris, PO&SIE, n° 37, Belin, p. 17-37.

 

1985

« Le Miracle divin », Miodrag Pavlovic, traduit par Robert Marteau avec l’auteur, Paris, Recueil, n° 2.

« J’ai lu des silences : » de Jonathan Boulting traduit par Robert Marteau, Paris, Le discours psychanalytique, n° 14, mars, p. 31-35.

 

1984

« Chant sur le tourbillon » de Miodrag Pavlovic, traduction du serbe de R. M. en collaboration avec l’auteur, Paris, PO&SIE, n° 30.

« The Phœnix and the Turtle » de W. Shakespeare, traduction et commentaire, Paris, Atltantis, n° 328, septembre-octobre, p. 55-60.

1982, Poèmes » de Miodrag Pavlovic, traduit du serbo-croate par R. M. en collaboration avec l’auteur, Paris, PO&SIE, n° 21, Belin.

 

1981 « « Phénix et Tourtereau » de Shakespeare », traduction de R. M. en collaboration avec Jonathan Boulting et Alain G. Huraut, Paris, PO&SIE, n° 19, Belin.

« Sept mots encore  de Barry Callaghan», traduit de l’anglais par R. M., Paris, PO&SIE, n° 16, Belin.

 

1975 « Deux poèmes de Miodrag Pavlovic », traduit du serbo-croate par R. M. en collaboration avec l’auteur, Cahiers de l’est.

 

1970 « Un long été », poème de Robert Lowell, traduit de l’anglais par R. M. », Paris, Esprit, novembre, p. 723.

 

1969

 « La poésie macédonienne aujourd’hui » [traductions auxquelles a participé R. M.], Paris, Esprit, septembre, p. 253-268.

 

1968 

« Poèmes par Miodrag Pavlovic [traductions auxquelles a participé R. M.] », Paris, Esprit, avril, p. 624-628.

 

 

 Ouvrages de Robert Marteau traduits par 

 

1979 

Salamander, anthologie poétique bilingue, traduction et présentation Anne Winters, Princeton, USA, Princetown University Press.